Transport aérien: Le Sénégal toujours interdit d’accès dans l’espace Schengen

À la suite du premier réexamen au titre de la recommandation concernant la levée progressive des restrictions temporaires des déplacements non essentiels vers l’Union Européenne, le Conseil a mis à jour, ce jeudi 16 juillet, la liste des pays à l’égard desquels les restrictions de déplacement devraient être levées. Cette liste continuera d’être réexaminée et, selon le cas, sera mise à jour toutes les deux semaines.
Sur la base des critères et conditions énoncés dans la recommandation, à compter du 16 juillet, les États membres devraient progressivement lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures pour les résidents des pays tiers suivants:
Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Chine (sous réserve de confirmation de la réciprocité.)
Les résidents d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican devraient être considérés comme des résidents de l’UE aux fins de cette recommandation ».
Les citoyens sénégalais ne pourront donc toujours pas se déplacer au sein de l’espace Schengen pour le moment.
Le Sénégal ferme aussi son espace à l’UE
Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr » a décidé aussi de fermer l’espace aérien sénégalais aux ressortissants de l’union européenne
« Suite à la décision de l’Union européenne de bannir le Sénégal ce jeudi 16 juillet 2020, de la deuxième liste des pays autorisés à voyager dans son espace, l’Etat du Sénégal a pris la décision suivante : le principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal a déclaré le ministre Alioune Sarr sur sa page facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here