Racolage en ligne : Des prostituées exerçaient en plein jour à la Cité Mixta

Ils avaient pris un appartement à la Cité Mixta en face du stade Léopold Sédar Senghor. Une bande de six personnes qui s’adonnaient à la prostitution en ligne, via un site pornographique, a été mise aux arrêts par le commissaire des Parcelles assainies, suite à des dénonciations anonymes. De l’herbe qui tue a été trouvée sur place.

DG, FN, DN, AS, AD et GP (de nationalité étrangère) ont été conduits hier devant le procureur de la république par le commissaire des Parcelles assainies de Dakar, informe le quotidien national Le Soleil.

Ils sont poursuivis pour plusieurs délits : détention et usage de chanvre indien, racolage en ligne, proxénétisme, incitation à la débauche, outrage public aux bonnes mœurs, non inscription au fichier sanitaire et diffusion d’images à caractère pornographique.

Les suspects, trois hommes et trois femmes (des belles de nuit et leurs clients), profitaient de l’état d’urgence et du couvre-feu pour commettre leur forfait en plein jour, renseigne la source. Les cibles étaient contactées par le biais d’annonces sur le net, dans lesquelles les travailleuses du sexe diffusaient des photographies avec des numéros de téléphone et adresses précises qui permettaient de les retrouver les yeux bandés, ironise le confrère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here