Gouvernance sobre et vertueuse : le grand fourvoiement dixit Moustapha Diakhate

Huit ans après le début de son déclenchement, la Gouvernance sobre et vertueuse est sur le point de déboucher sur un retentissant fiasco politique et moral.

1. En maintenant le Directeur Général de l’ARMP à son poste après l’expiration de ses mandats légaux, le Président de la République viole, sans gêne, la loi portant création de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics.

2. De même, la nomination de deux fonctionnaires retraités, ne faisant plus partie par conséquent de l’administration sénégalaise, et une militante de l’APR à l’OFNAC, constitue aussi une autre entorse à l’article 4 de loi portant création de cette prestigieuse institution.

3. Le Président Macky Sall adoube l’impunité en se contentant d’un rappel, lors du dernier conseil des ministres, aux membres de son gouvernement l’impératif de procéder, avant fin août 2020, à leurs déclarations de patrimoine auprès de l’OFNAC alors qu’ils devaient s’acquitter de cette obligation dans les trois qui suivent leur nomination c’est-à-dire depuis le 7 juillet 2019.

4. En parlant d’introspection et de responsabilité individuelles et collectives à propos des rapports de l’IGE, le Président Macky Sall avoue publiquement le peu de sérieux qu’il accorde à la lutte contre les rentiers de l’Etat et prédateurs des biens de la nation.

En agissant de la sorte, le Chef de l’Etat viole son serment de respecter et de faire respecter les lois de la République par tous les Sénégalais y compris les membres de son propre gouvernement.

Fondamentalement, en faisant fi des dispositions législatives relatives a la probité dans la gestion des affaires publiques, le Président Sall remet dangereusement en cause la crédibilité et l’utilité de l’IGE, de la Cour des Comptes, de l’Ofnac et de l’ARMP.

La vigilance et l’exigence citoyennes de respect de l’engagement du candidat Macky SALL d’instaurer une gouvernance sobre et vertueuse du Sénégal sont une affaire de toutes et de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here