Découvertes : Le baobab à griot où le cimetière des maudits

Découvertes : Le baobab à griot où le cimetière des maudits

Y’en a un peu partout dans le pays, aujourd’hui on va parler de l’un d’entre eux, et pas des moindres, c’est The Baobab, le plus grand du Sénégal, plus de 33m de circonférence, vieux de plus de 850 années, il présente un tronc ouvert, vous le verrez sur la vidéo, nos ancêtres avaient malheureusement la fâcheuse idée d’inhumer les corps de griots dans des baobab sous prétexte que « celui qui ne travaille pas la terre ne mérite pas d’y être enterré », que cela empêcherait la fertilité du sol, ça le maudissait en quelques sortes et du coup pas de récoltes. Lorsqu’il y’avait décés de griot, on ne l’enterrait pas, on le mettait directement dans un baobab à tronc ouvert cf la photo avec les crânes. Ces actes sont maintenant bannis. Le plus gros, grand baobab du Sénégal peut contenir jusqu’à 40 personnes, interdit de faire de bruit une fois dedans, pour ne pas effrayer les chauve-souris présents à l’intérieur de l’arbre, juste une odeur insipide qui s’y dégage mais ça peut être fun. Tout autour vous trouverez des vendeurs de souvenirs, organisés en village, chaque jour un village, du coup pas de kaay ma diayla, kheutio client, le village du jour présente ses produits et la particularité de son village, vous pouvez quand même, si vous voyez un produit qui vous plaît chez un autre vendeur, l’acheter. Ils ont de jolies sculptures, des masques, statues, pirogues faits mains.
Voilà en gros d’où vient l’appellation « Baobab à griot ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here